Expérimentations »

Ni trouvant plus  de motivation,j’avais  suspendu,mes expérimentations,en perdant de vue ce qui m’animait.Pas toujours facile de maintenir une motivation
Partager

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • MySpace

Lire l’article complet »

Historique

precurseurs

Réflexions

réflexions

Techniques

technique

Technologie

technologie

Liturgie

rituel

Accueil » En lien avec Historique    Historique – Chapitre 2
Proposé par

Il y a encore des gens qui risquent leur bonne réputation pour faire connaître le fait de l’existence de ces voix,qui proviennent des défunts, qui essaient de nous dire: “Nous sommes en vie – la mort n’est qu’une transition.”

 

La recherche des voix enregistrées sur bande a été expérimenté contre la résistance de tous les côtés. Le nombre de chercheurs et de personnes intéressées a considérablement augmenté, ce qui nécessitait une fondation organisée.

 

M. Jürgenson a présenté le phénomène au public en 1964, ce qui a déclenché une réaction diversifiée. Bien que certains aient souri et fait des commentaires moqueurs, d’autres ont pris le sujet très au sérieux. La société de radiodiffusion suédoise avait envoyé ses techniciens chez M. Jürgensons pour faire des enregistrements avec leurs propres bandes scellées. Ils ont dû se convaincre que ce phénomène est réellement possible. Les voix mystérieuses ont appelé les participants de la session d’enregistrement par leurs noms. Ils ont été alarmés et impressionnés et que cela soit possible

 

Cette découverte appelle maintenant à la parapsychologie une prise en compte. Le professeur Hans Bender de l’Institut de parapsychologie de Fribourg a ouvert la voie. Il a voyagé avec quelques collèges en Suède pour se convaincre sur place de l’authenticité de ce phénomène. Le professeur Bender a ensuite rendu compte de ses expériences a déclaré que ce phénomène de voix était réel.Cependant, Hans Bender n’a pas suivi l’interprétation de Jürgenson selon laquelle il s’agissait d’annonces faites par le défunt. Au lieu de cela, il était convaincu que les manifestations résultaient du subconscient de M. Jürgenson ou de celle d’une autre personne présente lors de l’enregistrement. Le professeur Bender a néanmoins invité M. Jürgenson à l’institut de Fribourg pour y mener des expériences. La coopération de Jürgenson a été exemplaire et  a accepté l’invitation. L’authenticité a de nouveau été reconnue par les expériences menées à Fribourg. Ce qui était intéressant, c’est que les expériences étaient conduites avec des procédures devoix audibles, ce qui augmentait considérablement la valeur des résultats.

 

Friedrich Jürgenson,affirmant que n’importe qui peut réussir cette expérience, en a attiré d’autres. Parmi eux, le docteur Konstantin Raudive, qui joue un rôle important. Ces expériences ont produit des résultats similaires, mais  mener en Angleterre. Après la parution du livre de Jürgenson, accompagné d’un album d’exemples vocaux, Raudive a publié son propre livre et un album de disques à titre de démonstration en 1968. Ce livre est très différent de celui du découvreur. Il s’agit essentiellement d’un compte rendu de la procédure d’enregistrement, mais également de quelques déclarations de collègues scientifiques, parmi lesquels le professeur suisse Alex Schneider , qui a pris part aux expériences 

 

L’expérience menée dans des salles blindées utilisant uniquement un microphone comprenait une expérience avec une cage de Faraday. Encore une fois, les voix se sont identifiées comme étant le défunt. Les expériences faites dans des conditions extrêmement difficiles ont témoigné de l’existence d’un nouveau phénomène paranormal incontournable. Néanmoins, pour diverses raisons, les Britanniques n’ont pas pu se préparer aux études ultérieures de ces voix. Principalement, c’est la négation de la Société pour la recherche psychique (SPR) qui a refusé de suivre son interprétation spirituelle. De plus, les voix ont été rejetées parce que les déclarations étaient brèves et de peu de sens.

 

Le cœur de la recherche sur les PVE s’est limité aux pays germanophones, qui étaient florissants de manière imprévue. C’était en grande partie grâce au livre de Jürgenson, qui permettait au lecteur de trouver facilement un accès à ce phénomène. C’était une expérience de vie passionnante dans un langage généralement compréhensible. Ainsi, de nombreuses personnes ont été encouragées à transmettre leurs expériences. Hanna Buschbeck,qui a fondé une association de chercheurs en 1968. Elle a recueilli des rapports d’expérimentateurs, mené des enquêtes auprès de ses membres sur leurs résultats et organisé des conventions où l’on pouvait se rencontrer, échanger des expériences et discuter de nouvelles méthodes d’enregistrement.

 

Pendant ce temps, le prêtre Leo Schmidt est apparu. Il a également écrit un livre sur son expérience .Tous ces pionniers avaient un point commun. ils étaient tous convaincus que leur contact était avec une personne décédée, en fonction des résultats de leurs tests. Mais la science est toujours opposée à cette recherche. . L’Institut de parapsychologie de Fribourg, en Allemagne, le manque de financement, est incapable de mener des recherches scientifiques.

 

L’ingénieur viennois Franz Seidl ne s’est pas contenté de réfléchir à la manière d’améliorer l’enregistrement des voix paranormales, le “Psychophon” était l’un des premiers dans le domaine technique. Cet appareil était basé sur la méthode radio. C’est un récepteur à large bande de stations radio

 

les premiers pionniers voulaient informer de leur découverte et de leur développement futur. M. Fidelio Köberle , psychologue, graphologue hors pair a mené ses propres expériences,actif dans le groupe de travail presque dès le début.Il dirigea cette dernière association au cours de ses 25 ans d’histoire. Cette position est restée incontestée et non sans raison, car personne n’a représenté les voix enregistrées avec autant de courage et de conviction que lui.

 

La création de l’association visait essentiellement à réunir les expérimentateurs du PVE sous un même toit. En outre, il faudrait créer la possibilité de faciliter un échange d’expériences et d’opinions animé. La lettre d’information “VTF-Post” était un forum approprié pour atteindre cet objectif avec des articles et des rapports d’expérience. Au moment de la création de l’association, il existait déjà divers contacts internationaux entre les chercheurs . Des contacts particulièrement intenses ont été entretenus avec des collègues italiens, qui avaient organisé une convention internationale sur la recherche sur les PVE en 1973.

 

Ainsi, en 1977, la deuxième convention internationale de Recanati représentait le premier temps fort de l’histoire de l’association, en raison notamment de la présence importante de délégués VTF. Les personnalités les plus importantes de la recherche, telles que Franz Seidl, Friedrich Jürgenson, le professeur Alex Schneider et Fidelio Köberle, sont apparues. Cette convention a suscité un vif écho de la presse italienne, qui a prouvé que la recherche de ces voix suscitait un grand intérêt. Cependant, les parapsychologues étaient absents, ce qui était probablement dû au fait que l’hypothèse spirituelle était représentée à cette convention.

 

Une percée publique a eu lieu seulement après la diffusion télévisée d’une émission sur le VTF du 25 janvier 1980. Le Dr. Karl-Heinz Wocker, a modéré l’émission avec la plus grande équité, ce qui a suscité une vive réaction du public.L’intérêt pour les voix paranormales sur bande et l’espoir d’une preuve de vie après la mort avaient éveillé l’impact d’une vaste classe sociale. Beaucoup de gens ont voulu se convaincre de son existence en faisant leurs propres expériences et se sont tournés vers le VTF pour obtenir des conseils.

 

Le VTF, dirigé par Fidelio Köberle, a connu des années difficiles. Le boom ésotérique avec ses diverses offres et fournitures a permis à beaucoup d’explorer d’autres voies, par lesquelles ils pensaient pouvoir leur donner des informations plus nombreuses et variées sur les différents niveaux d’existence. Par exemple, le “channeling”, une forme de médiumnisme moderne, qui aurait abouti à de longs messages détaillés.

 

Malgré tout, le noyau dur de la VTF n’a pas baissé les bras. L’un d’eux persistait sur le fait que les annonces étaient enregistrées sur un magnétophone qui n’aurait pas pu être manipulé, ce qui pourrait être examiné de manière empirique. Finalement, les temps modernes sont arrivés. On a découvert la possibilité d’améliorer l’audibilité en utilisant des programmes de traitement du son. Même si la méthode de filtrage au sein de l’association était contestée,un moyen a néanmoins été indiqué pour la première fois, ce qui pourrait améliorer la preuve des voix du PVE

 

Theo Bleitgen, technicien en radiodiffusion et télévision, a été le premier à aborder cette nouvelle révélation. Il a également été chargé de superviser la construction du nouveau centre de recherche à Wiesbaden. Il ne s’agissait pas seulement de recherche technique à mener, mais également de créer un lieu de rencontre où toute personne intéressée par la recherche pourrait échanger,expériences et réflexions

 

Ainsi, pour beaucoup, la recherche sur les PVE n’a toujours pas perdu de son attrait. Beaucoup de gens travaillent dur dans l’espoir de se rapprocher un peu plus de la solution de ce phénomène. Peut-être que de nouveaux centres de recherche attirera l’un ou l’autre scientifique qui voudra se faire une idée de la question et s’engagera peut-être dans la recherche, car sans spécialistes, il est difficile d’expliquer complètement les origines de ces voix.

 

Association de recherche en transcommunication (VTF)
Verein für Transkommunikations-Forschung (VTF)

 

Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • MySpace
« Précédent Suivant »

Sur le même sujet
      Historique – Chapitre 1     De Tesla à Monique Simonet qui a donné,ses lettres de noblesse à la TCI en France,n’a cessé d’évoluer. Entre scientifiques ou religieux, qui construisent des murailles autour de leur certitude, il ne nous reste que

      Historique – Chapitre 3     Par des moyens ou pas technologiques, même hors fantomatique,l’étude reste passionnante et ces voix, encore un mystère.Science ou spiritualité ?   La parapsychologie et la spiritualité sont une intégration de trois aspects, scientifique, philosophique, éthique.La spiritualité,c’est aimer,

      Historique – Allan Kardec     Il n’est pas question ici de rentrer dans sa sphère privée mais de répertorier les faits marquants de son évolution.Il faudrait plus d’une page internet pour narrer sa vie tant elle est chargée en évènements.

Remonter